Décès d’un «architecte de l'euro»

Le baron Alexandre Lamfalussy est décédé, ce samedi 9 mai, à l'âge de 86 ans.

Né le 26 avril 1929 à Kapuvár en Hongrie, Alexandre Lamfalussy fuit son pays natal à l’âge de 19 ans pour la Belgique. Il entreprendra des brillantes études d’économie à Louvain et à Oxford.

Docteur en économie, Alexandre Lamfalussy intègre le milieux de la finance et exerce notamment comme membre du comité de direction de 1955 à 1972 puis président de la Banque de Bruxelles de 1972 à 1975, directeur du département économique et monétaire de la Banque des règlements internationaux (BRI) de 1976 à 1985; directeur général adjoint de la BRI de 1981 à 1985 puis directeur général de la BRI de 1985 à 1993. Après avoir participé aux travaux du «Comité Delors» sur l'Union monétaire, cet Européen convaincu est, de 1994 à 1997, le premier président de l'Institut monétaire européen (IME). À ce titre, il a joué un rôle fondateur dans la création de la Banque centrale européenne. En 2000, le Conseil Européen appelle Alexandre Lamfalussy à présider le «Comité des sages» sur la régulation des marchés européens des valeurs mobilières. Les propositions de ce qui allait être appelé le «processus Lamfalussy» sont adoptées en 2003 et jettent les bases d'un nouveau cadre réglementaire du secteur de la finance.  Alexandre Lamfalussy était président d’honneur de l'association Robert Triffin International.

L'ouvrage «Alexandre Lamfalussy, le sage de l'euro» publié en 2014 par Christophe Lamfalussy, Ivo Maes et Sabine Peters restitue une série d'entretiens inédits à travers lesquels l'éminent banquier explique le rôle peu connu de la BRI dans la sauvegarde de la stabilité financière et livre ses analyses sur la crise de l'euro.

Dans le cadre de son programme d’Histoire orale, le CVCE avait recueilli le témoignage du baron Alexandre Lamfalussy le 18 mars 2010 à Bruxelles. Dans cette interview, Alexandre Lamfalussy évoque les sujets suivants: