Participation du CVCE à la conférence DH Benelux

Les 8 et 9 juin dernier, le Digital Humanities Lab du CVCE était très heureux de pouvoir participer à la 2e conférence DH Benelux qui a eu lieu à l’Université d’Anvers. Nous y avons participé en présentant 4 exposés et 1 affiche décrivant notre travail. Le Dr Catherine (Kate) Jones a parlé du concept de développement d'outils pour le personal narrative making s’appuyant sur des objets du CVCE tirés du patrimoine culturel. En outre, le Dr Marten During et le Dr Florentina Armaselu ont présenté les premiers résultats de l’étude sur l’annotation TEI et l’analyse des réseaux dans les documents diplomatiques. Le Dr Lars Wieneke, quant à lui, est intervenu au nom du Dr Florentina Armaselu et a décrit les résultats de notre coopération récente avec l’Université de Pise et leur logiciel EVT (Edition Visualisation Technology) pour la création de nouvelles éditions numériques encodées en TEI. Kate a également présenté les résultats du projet qu’elle a dirigé avant de rejoindre le CVCE. Dans ce cadre elle avait développé une application à réalité augmentée permettant d’explorer des données cartographiques historiques sur le recensement des bombes à Londres durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a aussi participé au vif débat de la table ronde de clôture sur le rôle de la technologie numérique dans le cadre plus large des sciences humaines. Finalement, Marianne Backes, la directrice du CVCE, a corédigé un document explorant le rôle de DARIAH et le Benelux.

La conférence a connu un grand succès avec plus de 150 participants et elle a montré l’importance des humanités numériques au sein de la région du Benelux et au-delà. La conférence a ainsi servi de vitrine pour la richesse et la diversité de la recherche dans les humanités numériques en attirant un certain nombre de thèmes connexes: (1) la cyberculture, (2) la réflexion et la critique, (3) Distant Reading, (4) Linked Open Data, (5) l’édition numérique savante (Digital Scholarly Editing), (6) la conservation et la collecte de données, (7) les applications géospatiales et (8) les réseaux et les thèmes. Monsieur William Noel, le directeur du Kislak Center for Special Collections, Rare Books and Manuscripts de l’Université de Pennsylvanie ainsi que Madame Elena Pierazzo, professeur en études italiennes et en humanités numériques à l’Université Stendhal-Grenoble 3, nous ont présenté d’excellents exposés.

Le CVCE se réjouit d’avance de pouvoir organiser la conférence de l’année prochaine en collaboration avec l’Université du Luxembourg.