Journée d’études «Les historiens et le numérique»: présentation du CVCE

Le 9 octobre à Blois, Henriette Heimbach a présenté le projet pilote du CVCE intitulé «Une nouvelle lecture des sources primaires à travers l’analyse numérique des réseaux sociaux. Le comité Werner et les débats sur l’intégration économique et monétaire européenne» à la journée d’études «Les historiens et le numérique» organisée par l’association Humanistica. La présentation de ce travail collectif coréalisé avec Elena Danescu, Marten Düring et Daniele Guido a eu lieu dans le cadre des «Rendez-vous de l’Histoire» à Blois.

Le projet qui se base sur une sélection de ressources documentaires tirées du projet Pierre Werner et l’Europe, a été sélectionné par le jury d’Humanistica en raison de l’alliance qu’il réalise entre les sciences sociales et humaines et les outils numériques. L’objectif de ce projet était d’analyser les relations entre les membres du comité présidé par Pierre Werner afin de mieux cerner l’évolution de leurs réflexions sur le plan par étapes vers une union économique et monétaire. L’application de la méthode numérique d’analyse de réseaux sociaux a permis de retracer et visualiser les négociations au sein du comité Werner. Les résultats de la recherche traditionnelle s’en trouvent approfondis; de nouvelles pistes de recherche ont été dessinées.

À la suite de la présentation des projets, une table ronde a réuni les intervenants afin de discuter des questions épistémologiques liées à l’intégration des outils numériques dans ces projets d’études.